Peter Brook et le Vietnam

Peter Brook et le Vietnam

Tell me lies

Séverine Wemaere & Gilles Duval

EN LIBRAIRIE

Format 18 x 24 cm / 224 pages
Diffusion Harmonia Mundi
ISBN 978 2 918040 52 1
Prix 9,50 TTC

Un livre d’entretien inédit dans lequel Peter Brook raconte le Vietnam à l’occasion de la sortie en salles de son film Tell Me Lies (1968)

Cinquième long métrage de Peter Brook, Tell Me Lies sort brièvement en 1968 dans le contexte tendu de la guerre du Vietnam.
Une oeuvre « semi-fiction, semi-documentaire » enracinée dans les mouvements de protestation et qui interroge ses contemporains sur la guerre du Vietnam. Le film est proposé au festival de Cannes de mai 1968… où finalement il ne sera jamais montré. Il est sélectionné la même année à la Mostra de Venise où il reçoit une « Mention Spéciale du jury ». En 2011, Peter Brook décide de retrouver les éléments de ce film et entame une restauration complète avec deux fondations spécialisées dans la préservation du patrimoine du cinéma, la Fondation Groupama Gan et la Fondation Technicolor. L’occasion pour celles-ci de partir sur les traces des mouvements de protestations contre la guerre du Vietnam et de faire découvrir l’approche d’un artiste, Peter Brook, qui vient questionner le spectateur sur un sujet toujours d’actualité et aux échos récents, comme l’Irak ou l’Afghanistan.

Ce livre, écrit par les responsables de cette restauration qui ont travaillé de long mois avec Peter Brook et son entourage proche, est construit autour d’une série d’entretiens avec l’auteur. Viennent s’y ajouter des témoignages des acteurs du film (dont Glenda Jackson, actrice de renom devenue femme politique), et plusieurs textes qui s’attachent au contexte historique et artistique et mettent en perspective ce qu’est l’engagement politique en 2012. Il est accompagné d’une riche iconographie inédite, près de cent documents et photographies, en couleur et en noir et blanc.

Format 18 x 24 cm / 224 pages
Diffusion Harmonia Mundi
ISBN 978 2 918040 52 1
Prix 9,50 TTC