Les Mouvements du bassin

Les Mouvements du bassin

de HPG

SORTIE EN SALLE
LE 26 septembre 2012

Prix 16,00 TTC
Année de production 2012
Pays France
Langue Français
Durée 1h30
Visa 122.537
Titre original Les Mouvements du bassin
Marion Rachida Brakni
L’infirmière Joana Preiss
Le veilleur de nuit Eric Cantona
Hervé HPG
Réalisation HPG
Scénario HPG, Thomas Wallon
Photographie Reza Serkanian
Prise de son Thomas Fourel
Costumes Vanessa Ailleaume
Décors Vanessa Ailleaume
Montage image Isabelle Prim
Montage son Thomas Fourel, Isabelle Prim
Musique Christophe
Mixage Thomas Rouvillain
Effets spéciaux Loup Coudray
Production Capricci, HPG Production
Coproduction Le Fresnoy
Direction de la Production Camille Chandellier
Attaché(e) de presse Karine Durance
Distribution Capricci

Locarno 2012 – Cinéastes du Présent, Groland à Toulouse 2012, La Roche-sur-Yon 2012, Séville 2012

Hervé est un homme solitaire qui ne vit que pour ses cours de self-defense. Licencié du zoo où il travaille parce qu’il déprime les animaux, il devient veilleur de nuit dans une usine. Pour tromper l’ennui, il épie les allées et venues d’un étrange couple d’amoureux : son collègue et sa femme qui vend son corps avec la bénédiction de son mari. Marion est une jolie femme prête à tout pour avoir un enfant. Un soir, elle rencontre une infirmière qui s’éprend d’elle. Celle-ci lui promet amour et grossesse, au prix du cambriolage d’une banque de sperme. Les destins de ces deux individus en quête de bonheur vont se croiser dans un couloir d’hôpital… 

L’AUTEUR

HPG, 45 ans, est acteur, producteur et réalisateur de films pornographiques, pionnier du style « gonzo » en France. En parallèle, il développe une forme de journal intime filmé très réaliste qui débute avec Acteur X pour vous servir. Ce premier court navigant entre porno et cinéma d’auteur éveille la curiosité de la Cinémathèque française qui, depuis, programme régulièrement ses films. HPG fait scandale avec son documentaire autobiographique HPG son vit, son œuvre. En 2006, il réalise son premier long métrage, On ne devrait pas exister, sélectionné à la Quinzaine des Réalisateurs. En 2011, il confie à l’artiste Raphaël Siboni les milliers d’heures de making-of de ses tournages, qui donneront naissance au documentaire Il n’y a pas de rapport sexuel. HPG poursuit une œuvre radicale aux confins de l’autofiction.
Année de production 2012
Pays France
Langue Français
Durée 1h30
Visa 122.537
Titre original Les Mouvements du bassin
Marion Rachida Brakni
L’infirmière Joana Preiss
Le veilleur de nuit Eric Cantona
Hervé HPG
Réalisation HPG
Scénario HPG, Thomas Wallon
Photographie Reza Serkanian
Prise de son Thomas Fourel
Costumes Vanessa Ailleaume
Décors Vanessa Ailleaume
Montage image Isabelle Prim
Montage son Thomas Fourel, Isabelle Prim
Musique Christophe
Mixage Thomas Rouvillain
Effets spéciaux Loup Coudray
Production Capricci, HPG Production
Coproduction Le Fresnoy
Direction de la Production Camille Chandellier
Attaché(e) de presse Karine Durance
Distribution Capricci