À Werner Schroeter, qui n’avait pas peur de la mort

À Werner Schroeter, qui n’avait pas peur de la mort

Philippe Azoury

EN LIBRAIRIE

Format 12 x 17 cm / 112 pages
Diffusion Harmonia Mundi
ISBN 9782918040231
Prix 7,95 TTC

Ce livre est dédié à une aventure esthétique, existentielle et politique qui aura tout traversé et tout dépassé : l’Allemagne, son jeune cinéma, les années 1970, le camp et le carcan expérimental.

Réalisateur de plus de trente films, metteur en scène de soixante-quinze opéras, à la fois cinéaste underground et héritier de Visconti et Pasolini, Werner Schroeter reste encore à découvrir. Les défenseurs du cinéma de Schroeter sont aussi illustres que divers : Michel Foucault, Isabelle Huppert, Bulle Ogier, Fassbinder, Wim Wenders, Jean-Jacques Schuhl… Le livre décrit en soixante-dix fragments le fonctionnement intime, la respiration musicale, les constructions folles d’une œuvre unique.
En coédition avec le Centre Pompidou.

L’AUTEUR

Philipe Azoury a été critique de cinéma à Libération, il a aussi collaboré aux Inrockuptibles, aux Cahiers du cinéma et à Vogue. Chez Capricci, il a publié Adolpho Arietta. Un morceau de ton rêve (2012), Philippe Garrel en substance (2013) et Jim Jarmusch, une autre allure (2016).
Format 12 x 17 cm / 112 pages
Diffusion Harmonia Mundi
ISBN 9782918040231
Prix 7,95 TTC